Three Seven #HC

L’heure du Home Challenge a de nouveau sonné. Le thème de ce mois-ci ? L’esprit brocante… Pour être honnête, je dois avouer que je ne savais sous quel angle aborder ce sujet. Vous me connaissez, j’aime les ambiances épurés, le design, le contemporain ! Et finalement, j’ai découvert le travail de deux personnes étonnantes, qui m’ont ouvert les yeux sur la transmission, la beauté des objets et de leurs histoires. J’ai été très touchée par leur démarche. Je vous présente aujourd’hui le travail de Caroline Petit et Jonas Mason. Vous connaissez sans doute la soeur de Caroline, il s’agit d’Alix, la créatrice d’Heimstone. Je vous en ai parlé à plusieurs reprises par ici, mon tout premier article (il y a plus de quatre ans !) lui était d’ailleurs consacré. Je suis très admirative de cette famille qui, au fil des années, a su inventer un véritable univers. La mode du côté d’Alix, la déco du côté de Caroline. Caroline et Jonas vivent à New York et parcourent les États-Unis deux fois par an, à la recherche de meubles, d’objets de déco et de fermes abandonnées…

« Nous sommes obsédés par les nouvelles technologies, mais nous craignons qu’elles nuisent aux relations humaines. Nous cherchons une voix entre consommation et écologie, entre individualisme et communauté, entre globalité et proximité. Entre une modernité qui nous effraie parfois et la nostalgie d’un temps que beaucoup d’entre nous n’ont pas connu…  » nous confient Caroline et Jonas.


De l’air frais des montagnes du Vermont aux villages miniers du Colorado, des rives du Mississippi aux fermes du Midwest en passant par les villages Amish de l’Illinois, des milliers de miles se sont accumulés à leur compteur. Ils ont rapporté des centaines de meubles et d’objets comme témoins de leur aventure. La chance leur a fait prendre les bonnes routes, les dirigeant vers leurs terrains de chasse favoris : fermes abandonnées, garages délaissés, usines de recyclage, ventes aux enchères… Caroline et Jonas ont été fascinés par la beauté des paysages restés intacts et la diversité des rencontres… des personnalités toutes plus intéressantes les unes que les autres et des récits leur offrant une magnifique fenêtre sur le passé de l’Amérique.


De retour de leurs voyages, Caroline et Jonas se sont installés dans une ancienne usine à bière, reconvertie en atelier, à quelques minutes de Manhatthan. Le couple travaille principalement autour de trois thématiques : les « intouchables », les « customisés » et les « sur-mesure ». Les intouchables sont toutes ces fascinantes pièces historiques qu’ils ont eu la chance de trouver durant leurs voyages. Ces pièces sont le testament d’un savoir-faire et d’une qualité que même le temps passé ne peut contester.

Un grand nombre de pièces et objets qu’ils ont récoltés durant leurs voyages ont perdu de leur utilité dans notre vie moderne. Caroline et Jonas les ont choisis pour leur forme, leur couleur ou leur histoire… comme s’il était vital pour eux de les posséder pour leur redonner vie autrement.

Entourés depuis plusieurs années par des meubles et objets d’horizons si différents, le couple a naturellement développé le désir de fabriquer ses propres meubles. Il les fabrique, à la main, à partir de vieux matériaux qu’ils recyclent, aux dimensions et couleurs souhaitées.


Sans avoir de convictions écologiques, autres que celles que notre société tend à avoir, Caroline et Jonas ont construit leur projet autour de quelques idées basiques, difficiles à éviter, connaissant l’essence même de ce qu’ils font.

Tout est recyclé : des granges qui, autrefois, se dressaient fortes sur les terres agricoles, tombées sous le souffle des tornades, à celles abandonnées, qu’ils ont démonté, au bois provenant d’une fonderie du 18e siècle, tous sont devenus leur matière première de travail.
Tout est réutilisé : du tissu qu’ils ont utilisé pour tisser leurs étagères, aux boutons arrachés de vieux vêtements pour fermer leurs sacs a grain, recyclés en taies d’oreillers.
Tout est fabriqué à la main : toutes les pièces tombées entre leurs mains, seulement réparées ou entièrement fabriquées sont 100% faites à la main par Three Seven. Le soin et le temps passé sur chaque meuble est un témoignage de leur passion et respect pour ces pièces.

Chaque pièce qu’ils ont ramassée lors de leurs voyages porte sa propre histoire. Ils en ont fait leur mission de transmettre leur origine. Chaque pièce possède le nom de sa provenance, ou de son histoire, celle qui leur a été contée…

« C’est comme si nous cherchions une voie entre le monde dont nous avons hérité et la nécessité urgente de changer certains réflexes et mécanismes qui ont forgés notre éducation« , nous explique Caroline.

Je vous invite à découvrir leur univers sur leur site et à suivre leurs fabuleuses aventures sur leur compte Instagram. Si vous avez la chance d’être à Paris, vous pourrez également discuter avec eux et en savoir plus sur leur travail, puisqu’ils ouvrent une boutique éphémère du 4 au 14 février, au 132 rue de Turenne dans le Marais… l’occasion de partir à la rencontre d’objets inattendus et empreints d’histoire. J’espère que cette belle rencontre avec ce couple étonnant vous a plu, je vous souhaite une excellente journée, et comme toujours, je vous invite à lire les articles des membres du Home Challenge: A Part ça / Blueberryhome / Decocrush / Découvrir Design / DKOmag / Elephant in the room / For Interieur / La Parenthèse Déco / Lili in Wonderland / Lili l’archi / Mademoiselle Claudine / Mille mètres carrés / Nat et nature / Small Fabrik / Turbulences Déco

Rendez-vous sur Hellocoton !
Mots clés : , , , , , , , , , , , , , , .
Both comments and pings are currently closed.

14 Réponses pour “Three Seven #HC”

  1. Aurélie Blueberry Home :

    C’était une évidence de parler d’eux, bravo ! J’adore suivre leur quotidien sur IG ;)
    Bonne journée Géraldine <3

  2. Géraldine :

    Merci beaucoup Aurélie !

  3. Julie La Parenthèse déco :

    Superbe découverte !

  4. Géraldine :

    Merci Julie !

  5. Aurélie - Lili in Wonderland :

    Comme le dit Aurélie, une évidence ! J’avais adoré leur boutique éphémère :)

  6. Géraldine :

    J’aurais adoré être à Paris pour aller voir tout cela de plus près !

  7. letizia :

    j’adore! je les connaissais pas, tous ces objets ont une âme!

  8. Géraldine :

    Oui, c’est ce qui est intéressant dans leur concept :)

  9. Nat et nature :

    Merci Géraldine, j’adore ! Je sus ravie de cette découverte, tout à fait dans le même état d’esprit que le mien. Je me suis abonnée au compte Instagram du coup !

  10. Géraldine :

    Contente de te l’avoir fait découvrir alors :) je me doutais que ça te plairait !

  11. chachahihi :

    j’ai adoré cet article
    gros bisous à toi

  12. Géraldine :

    Merci beaucoup, ça me fait plaisir :)
    Gros bisous

  13. Aloÿse_ADC :

    Leur travail est fascinant et ils sont d’une simplicité désarmante. Ce souffle de vie me fait du bien dans cette tendance minimaliste, certes belle, mais souvent impersonnelle.

  14. Géraldine :

    Tu as tout à fait raison pour le côté impersonnel de ce style et effectivement, ça fait du bien d’avoir des objets de caractère chez soi…