visit SF/ Telegraph Hill

Toutes mes excuses si vous attendiez avec impatience la prochaine visite de quartier de San Francisco, la dernière date de cet été… Entre le brouillard qui s’est installé de mi-juillet à fin aout, le travail et les différentes démarches administratives à gérer, j’ai manqué d’opportunités et de temps pour me balader et procéder au montage des vidéos ou au tri des photos.

Aujourd’hui, je vous emmène découvrir le quartier de Telegraph Hill, qui borde notamment Chinatown, North Beach, Embarcadero et Financial District. Le jour où je suis allée prendre les photos et filmer, le brouillard était malheureusement au rendez-vous, mais il s’est peu à peu dissipé, ce qui explique les variations du ciel selon les clichés.

Je vous emmènerai prochainement visiter le charmant quartier de North Beach, qui est plus animé, avec ses cafés, ses restaurants et ses petites boutiques, considéré comme le Little Italy de San Francisco. Les deux quartiers ayant tendance à s’entremêler, j’aurais pu les regrouper, mais pour être honnête, je n’ai pas exploré entièrement North Beach avec mon appareil photo. Je retournerai sur place pour compléter mes données et vous préparer un article plus complet sur ce quartier, qui finalement, mérite bien un article à lui tout seul.

Telegraph Hill est un quartier plutôt résidentiel. San Francisco compte plus de 40 collines et Telegraph Hill est également le nom de l’une d’entre elles.

Si les touristes et les San Franciscains s’y promènent, c’est surtout pour grimper jusqu’à la célèbre Coit Tower, qui offre du haut de ses 64 mètres, des vues panoramiques incroyables sur la ville, la baie et ses alentours (le Golden Gate Bridge, Alcatraz…). De style art déco, la tour a été dessinée par les architectes Arthur Brown Jr. et Henry Howard. Elle a été construite en 1933 et achevée grâce aux fonds que Lillie Hitchcock Coit, une héritière excentrique, a offert à la ville. D’après les rumeurs, Madame Coit aimait porter des vêtements d’homme et passer du temps avec les pompiers de San Francisco ! Les histoires que l’on raconte sont aussi amusantes que la forme intrigante du monument. Moyennant 9 dollars, vous pourrez grimper au sommet de la tour et découvrir les nombreuses fresques et peintures recouvrant les murs intérieurs du bâtiment, réalisées par 26 artistes différents. Le brouillard étant particulièrement présent lors de ma venue, je ne peux malheureusement pas vous montrer de photos de l’intérieur ou du sommet (je mettrai cet article à jour lorsque j’y retournerai et que la météo sera plus clémente !).

Le quartier de Telegraph Hill est aussi connu pour les nombreux jardins luxuriants situés le long de Filbert Street, dans lesquels on peut aussi apercevoir des perroquets sauvages. En redescendant de la Coit Tower, les marches de Filbert vous conduiront jusqu’au Levi’s Plaza, temple du denim, t-shirts et autres vêtements iconiques de la marque. La place est joliment aménagée et invite à s’installer pour déjeuner ou boire un smoothie entre amis.

Si vous continuez votre route, vous arriverez sur les quais et Embarcadero, où vous apercevrez les pélicans, le Bay Bridge, les entrepôts réaménagés… mais vous découvrirez cette partie de la ville une prochaine fois !

Les adresses à retenir :

→ Food : The House, 1230 Grant Street, 94133 San Francisco / www.thehse.com
→ Shopping : Levi’s Store et Levi’s Plaza, 1155 Battery Street 94111 San Francisco
→ Coffee : Réveille Coffee Co, 200 Colombus Avenue, 94133 San Francisco / https://www.reveillecoffee.com

J’espère que cette visite vous a plu. Promis, la prochaine arrivera beaucoup plus rapidement ! Et comme je publie le 16 novembre, j’en profite pour souhaiter un joyeux anniversaire à ma maman, même si les kilomètres nous séparent ♥

← Article précédent

Article suivant →

2 Commentaires

  1. Quel charme cette ville ! Mais finalement avec un climat particulier et pas si facile à vivre…

Laisser un commentaire