Max Azria a travaillé à Paris pendant onze ans, avant de déménager à Los Angeles en 1981, dans le but de proposer aux Américaines une mode chic à la française. Huit ans plus tard, il fonde sa propre marque BCBG Max Azria en collaboration avec sa femme. L’origine de la marque prend ses racines dans l’expression française Bon Chic, Bon Genre. Il lance en 1995 une première collection de chaussures, puis de lunettes et de maillots de bain en 1997. Suivront les parfums (2000), les robes de soirée (2001), les sacs à main (2004) et les montres (2005). En 2008, il propose une collection plus contemporaine : BCBGénération, s’adressant à une clientèle plus jeune. Le styliste est à la fois concepteur, président et chef de direction de la maison de couture BCBG Max Azria, qui regroupe une vingtaine de marques.

Le style Max Azria associe l’élégance et la sophistication à la française à l’esprit américain. Pour la collection automne/hiver 2011-2012, on retrouve des teintes très automnales, comme du taupe, du Camel, du gris et quelques touches de moutarde, mais également des couleurs très vives : du bleu et de l’orange, qui côtoient le noir et le blanc pour un côté très graphique et structuré. On s’amuse avec des jeux de superpositions et avec les longueurs ; cette saison, la jupe se porte sous le genou et s’associe aux indémodables bottes cavalières.

Un zoom au niveau des accessoires, ou plutôt sur les chaussures aujourd’hui. J’ai remarqué deux modèles chez BCBGénération qui correspondent tout à fait à mes envies de la rentrée !

Les sacs étant également superbes, je vous montre quelques visuels qui me tentent tout autant (et qui s’accorderaient très bien avec les chaussures, tiens !).

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel et sur BCBGénération.