consommer différemment

L’automne est arrivé, mais les saisons semblent un peu décalées cette année : nous avons eu un temps magnifique, voire très chaud aux mois d’aout et septembre, très peu de brouillard, contrairement à l’année passée, de quoi profiter pleinement des tenues estivales.

Je marche beaucoup depuis que je suis ici, vous le savez, mais je dois dire que je privilégie surtout le côté pratique et le confort. Je suis quasiment tout le temps en sneakers (j’ai quand même sorti mes boots à quelques reprises l’hiver dernier) ou en sandales, dès que le soleil pointe le bout de son nez. Et il y a cette paire de derbies, que j’avais emportée dans mes valises et curieusement en un peu plus d’an, je ne les ai pas portées alors que je les adore. Il y a des paires comme celle-ci, que j’aime regarder, essayer de temps en temps, et porter finalement avec parcimonie. En les mettant je me suis quand même demandée pourquoi je ne les avais pas portées plus tôt.

On lit ou on entend souvent cette phrase « si vous n’avez pas porté telle piece depuis six mois ou un an, revendez-la ou donnez-la ». Alors sur le principe, pour tout ce qui touche aux « basiques » (t-shirts, chemises, jeans, robes…), je suis d’accord, mais il y a des pièces, plus fortes, plus décalées, plus spécifiques, auxquelles cette règle ne s’applique vraiment pas selon moi. Comme par exemple les escarpins avec leurs talons de 12 cm : on ne les porte pas tous les jours, mais on est heureuse de les admirer sur leur étagère ou dans leur jolie boîte de temps en temps. Idem pour le manteau doudou en léopard ou le costume veste-pantalon fleuri très coloré. Je trouve que cette démarche participe également à la prise de conscience dont nous faisons preuve, au mieux consommer, au fait d’investir dans des pièces parfois plus onéreuses, mais qui nous suivront pendant des années, à l’inverse des vêtements issus de la fast-fashion qui ne tiendront pas une saison. Je ne critique pas ces magasins, j’y ai beaucoup acheté et je consomme encore leurs produits, mais de plus en plus, j’essaie de moins m’y rendre et de dénicher des petites marques plus responsables, plus durables.

J’ai donc ressorti cette petite paire de derbies, que je porte habituellement avec mes jeans (vous les aviez d’ailleurs déjà vues dans cet article), et pour une fois, j’ai eu envie de l’associer à du court. Encore une pièce que je n’avais pas mise depuis longtemps, mais dans laquelle mon gros ventre ne rentrait plus et qui n’est pas idéale pour allaiter. J’ai fait une petite exception le temps de quelques heures et ça m’a fait plaisir de la remettre. Je porte aussi un petit short en dessous car il faut dire que cette combi est assez courte !

J’ai finalement repris plaisir à porter autre chose que des sneakers ou des sandales et je pense que je n’attendrai pas un an pour reporter mes derbies la prochaine fois. J’en profite pour vous partager un lien vers une jolie sélection de derbies pour femmes (j’adore notamment les Santoni).

J’espère que ce petit look dans le quartier de Russian Hill vous plaira et je vous retrouve très vite pour un prochain article.

// combinaison Zara // sac Sézane // derbies Sarenza // chemise h&m //

← Article précédent

Article suivant →

2 Commentaires

  1. Je partage totalement cette façon de penser ! Pour être honnête, j’applique le principe du « pas porté depuis 6 mois/1 an = à vendre ou à donner » mais comme toi, il y a certaines pièces que je ne porte pas beaucoup mais dont je ne me séparerais jamais ! L’exemple des escarpins très haut est bien choisi, je me suis justement remise à porter les miens, pas mis depuis 10 mois exactement.
    Je pensais les vendre et le fait de les remettre m’a fait changer d’avis. Désormais (et depuis un pull que j’ai regretté de vendre), je laisse toujours une seconde chance aux vêtements que je veux vendre. Je les mets de côté, je réessaye de les mettre et parfois, ça refonctionne.

    Bref, tout ça pour dire qu’on est d’accord ah ah ;)
    Je t’embrasse et j’espère que tout va bien pour toi à SF !

    Manon

    • Je suis contente de lire que l’on partage le même point de vue. C’est vrai que le fait de reporter certains vêtements que l’on n’a pas mis depuis longtemps, fait souvent plaisir. Moi aussi, j’ai regretté d’avoir vendu certaines pièces, alors maintenant je réfléchis plus consciencieusement avant de m’en séparer !
      Tout va bien à SF, merci :) J’espère que pour toi aussi !
      Des bisous

Laisser un commentaire