stay at home

J’avais pris ces photos il y a quelques semaines, je n’avais pas eu le temps de vous les partager. J’espérais y poser un texte plus léger, je n’aurais jamais imaginé la situation dans laquelle nous nous trouvons en ce moment.

Rester à la maison… c’est une chose que j’aime assez. J’adore voyager, découvrir de nouveaux restaurants, me balader, aller jouer au parc avec notre petit, mais j’apprécie aussi de rester chez moi. Depuis que j’ai lu le livre de Marie Kondo, j’ai appris à ne m’entourer que d’objets qui me plaisent, qui me font du bien. Je préfère rester trois mois sans lampe, plutôt que d’en acheter une parce que j’en ai besoin, mais qu’elle ne me plaise pas. Vous voyez l’idée ? Je prends mon temps, mais je sélectionne chaque objet qui entre chez nous. C’est aussi une manière de mieux consommer, d’être plus responsable, de ne plus être dans la surconsommation et surtout de se créer un cocon dans lequel on se sent bien.

Un environnement agréable que j’apprécie d’autant plus en ce moment, étant donné que je n’ai pas mis les pieds dehors depuis plus d’une semaine. Avec le confinement, j’ai supprimé nos balades, autrement, en temps normal, nous passons beaucoup de temps chez nous. Comme notre bébé ne marche pas encore, il a besoin de se défouler et ce n’est pas en restant dans sa poussette pendant des heures qu’il va s’épanouir. Et comme je le garde toute la journée en travaillant de chez moi, finalement, je ne suis pas impactée par la fermeture des crèches ou le télétravail, puisque c’est déjà mon quotidien en temps normal.

Je suis étonnée de lire que beaucoup de gens s’ennuient à la maison. Je suis bien occupée avec notre bébé, je ne vois pas les journées passer, mais autrement, j’aurais mille choses à faire si je devais rester seule chez moi : lire (j’ai tellement de livres et de revues en retard), ranger ou ré-organiser (les placards de la cuisine, de la salle de bain, le dressing), faire du sport (YouTube est une mine d’or), faire du tri sur mon ordinateur, mon disque dur, dans mes boites mail, écrire, dessiner, coudre, faire des albums photos, chercher de nouvelles recettes, des idées de voyage, changer la disposition des meubles…

Avec nos vies à mille à l’heure, on a perdu l’habitude de se poser, simplement, sans écran. De réfléchir à la vie, à nos envies. Je trouve que c’est bien dommage. On se plaint souvent de n’avoir le temps de rien. La vie nous apporte justement l’occasion de reprendre le contrôle, de profiter de moments simples en famille, de nous poser les bonnes questions.

Nous ne vivrons plus de la même manière après cette épreuve, en tout cas je l’espère, pour nous, pour notre belle planète, alors tirons-en dès à présent les leçons.

// Chaise SSD et tabouret Lou Tiptoe //

// Vaisselle Konges Slojd // Chaise haute Stokke //

// Bouteille et tasses Design Lettres // Affiche Mapiful //

← Article précédent

Article suivant →

6 Commentaires

  1. Bonjour, un joli billet de circonstances ! Ceux qui ne savent pas rester chez eux, sont effectivement à plaindre…lorsqu’on a un intérieur dans lequel on se plait, on est bien.
    Nous pensons beaucoup à ceux et celles qui sont seuls, heureusement il y a le téléphone.
    Quelle période, mais vous êtes avec votre adorable petit chou !

    • Avec Skype, WhatsApp et j’en passe, c’est facile de garder le contact et de partager son quotidien avec ses proches.
      Et en effet, quand on se plait dans son intérieur, on peut y rester des heures :)
      On est en bonne compagnie, le temps passe vite !

  2. Laëtitia

    Ton article remonte le moral et tes photos sont superbes !

    Avec 2 enfants en bas âge à la maison, on ne s’ennuie pas non plus …

    Je te souhaite une douce fin de semaine de confinement,

    Home Sweet Home

    • Merci beaucoup Laëtitia, c’est adorable ! Profite bien de tes enfants, j’imagine qu’ils ont droit à de bons petits plats :)
      A très vite (quand on pourra ressortir !).

  3. Célia

    Totalement d’accord avec cet article ! :)

Répondre à matchingpoints Annuler la réponse