‘*Me’ Category

spring

Un nouveau look aujourd’hui, avec les jambes à l’air pour la première fois de l’année ! J’ai souvent admiré les combinaisons et les combishorts, sans jamais oser en porter, mais j’ai finalement craqué récemment et je dois dire que le confort est tel, que je regrette de ne pas avoir franchi le cap avant ! Nous sommes allés nous promener dans la petite commune de Mathieu pour faire ces photos, j’aime beaucoup l’ambiance, très calme et dépaysante de ce lieu, avec cette petite impression d’être en vacances. Vous excuserez mes jambes toutes blanches, mais comme dit, elles n’ont pas encore beaucoup vu le soleil cette année ! Les températures étant un peu aléatoires, j’en ai profité pour faire l’oignon, en portant sur cette combi un pull blanc, parfait pour la saison, une veste en sweat (un vrai doudou) et un perfecto, idéal en cas de rafales et parfait pour ajouter une petite touche rock à cette tenue. Je vous laisse avec les photos.

Continuer la lecture ↪

Rendez-vous sur Hellocoton !



blacky

Un petit look rapide aujourd’hui, avec mes nouvelles Converse. La dernière fois que j’en ai porté, je devais avoir 10 ans, c’est fou ! J’ai craqué pour la version basse de couleur noir, que je trouve très graphique. Pendant un temps, je m’habillais souvent en noir. Aujourd’hui, ça m’arrive de temps en temps, mais de manière différente : avec de jolies matières et surtout, avec une association de matières différentes : cuir, soie, toile, etc. c’est finalement ce qui apporte cette petite touche graphique à la tenue.

Continuer la lecture ↪

Rendez-vous sur Hellocoton !



grey

Une tenue en passant pour ce vendredi. Des envies de légèreté, de couleurs douces, de petites baskets. Il y a des associations comme le camel et le bleu, ou le gris et le rose que j’adore porter. Des nuances faciles à associer, surtout quand on manque de temps le matin avant de partir travailler ! Ces dernières semaines ont été intenses et j’avoue qu’un petit look jean baskets fait du bien de temps à autre. Même si finalement, c’est une combinaison assez récurrente en ce qui me concerne. J’aime porter des boots ou des chaussures plus travaillées, mais finalement, avec l’âge, j’assume de plus en plus ce port quotidien des baskets. Avec un blazer, une jolie blouse, la paire de baskets trouve facilement sa place et permet d’être élégante, mais décalée. Et quand on a la chance de pouvoir porter des baskets au travail, on apprécie véritablement d’en avoir toute une collection !

Continuer la lecture ↪

Rendez-vous sur Hellocoton !



hair

Comme bon nombre de femmes, je pense être une schizophrène des cheveux. Je les ai eus très longs quand j’étais enfant, j’ai tout coupé à la fin du primaire pour arriver au collège avec un carré ultra volumineux qui ne m’allait pas de tout… Je les ai finalement laissés repousser pendant plusieurs années, jusqu’à ma période Natalie Imbruglia époque Torn… J’adorais sa coupe, je suis allée pleine d’espoir chez le coiffeur à mon entrée au lycée (curieusement je réalise en écrivant ces lignes que ces coupes radicales ont eues lieu à des périodes de changement bien précises !) avec des photos,  pour finalement ressortir avec une sorte de carré plongeant inadapté à ma nature de cheveux et à la forme de mon visage. J’ai finalement retenté l’expérience plus tard chez un autre coiffeur, en vain, c’est alors que j’ai décidé de prendre une paire de ciseaux et de me débrouiller toute seule… oui, oui, je l’ai fait. Et pas qu’une fois.

Continuer la lecture ↪

Rendez-vous sur Hellocoton !



morning person

Longtemps, j’ai pensé être une personne du soir. Je me rappelle au lycée, je faisais systématiquement ma dissertation de philo le samedi soir, je restais sur ma copie jusqu’à 3 ou 4 heures du matin. Je dormais le lendemain comme une marmotte jusqu’à 13h, je relisais mon texte, plutôt contente, mais comment vous expliquer la difficulté à suivre les cours le lundi matin… Ensuite, à l’école d’architecture, j’ai été habituée à passer mes soirées, mes nuits, parfois entières, à dessiner des plans, retravailler mes coupes, terminer mes maquettes. Il m’est arrivé bon nombre de fois de travailler jusqu’à 6h du matin, de dormir une heure et d’aller en cours comme si de rien n’était à 9h. Bien évidemment, pendant le cours, je somnolais fortement… peu à peu ça allait un petit peu mieux, mais après tout, le corps peut difficilement supporter cela, surtout plusieurs fois par semaine. Pourquoi est-ce que je vous raconte ces anecdotes ? Et bien, je ne sais pas si mon métabolisme change avec l’âge, ou bien si en réalité, je me suis mentie toutes ces années… Je suis devenue une personne du matin.

Continuer la lecture ↪

Rendez-vous sur Hellocoton !