Menorca ♥1

Nous sommes rentrés des Baléares mi-septembre, il m’aura fallu un certain temps pour trier nos centaines de photos et trouver un moment pour me poser et vous raconter étape par étape notre périple en images. Je vous propose aujourd’hui une première partie du voyage, du samedi au mardi, vous pourrez découvrir la suite, du mercredi au samedi, vendredi matin… Nous sommes déjà partis dans les Cyclades, en Sicile (vous pourrez d’ailleurs retrouver les articles sur le blog si vous souhaitez en voir davantage), cette année, nous avions envie de parcourir une nouvelle île et nous avons choisi Minorque, la plus naturelle des îles des Baléares. Déclarée réserve de biosphère par l’UNESCO, Minorque possède une grande richesse écologique. Nous avons adoré sa beauté préservée, ses criques, ses petits villages de pêcheurs, sa tranquillité, sa végétation, ses habitants si chaleureux. Je vous laisse découvrir les lieux par vous-mêmes…

(n’hésitez pas à cliquer sur la carte pour la voir en plus grand !)

 

♥ S.A.M.E.D.I ♥

a-samedi

Nous avons pris l’avion le samedi 3 septembre en début d’après midi et moins d’une heure et demi plus tard, nous étions aux Baléares, sur la belle île de Minorque. Nous avons atterri à Mahon, à l’est de l’île, puis un taxi nous a déposé avec un couple de françaises à notre hôtel, situé à Son Parc, au nord-est. Nous avons rapidement déposé nos valises avant d’aller découvrir la plage bordant notre lieu de résidence. Nous étions tellement fatigués, qu’après une baignade pour nous rafraîchir, nous avons fait une sieste sur le sable. Le soir venu, nous avons décidé de déguster une authentique paella espagnole pour notre premier repas sur place, nous n’avons pas été déçu, ce fut un régal.

♥ D.I.M.A.N.C.H.E ♥

b-dimanche

Nous avions rendez-vous en début de matinée avec une personne de l’agence pour qu’elle puisse nous expliquer les lieux à visiter, les évènements prévus dans la semaine, les choses à éviter, à privilégier. Nous en avons profité pour louer une voiture, que nous allions avoir du lundi au vendredi soir. L’île fait 50km de long sur 20 de large. Ces distances peuvent être effectuées en vélo, cependant, il y a énormément de relief et les routes ne sont pas toutes droites, il faut généralement contourner et cela rajoute énormément de kilomètres. Suite à ce rendez-vous, nous avons décidé de parcourir une partie de l’île à pied en partant vers l’est. Nous avons traversé Punta Grossa, puis nous sommes allés jusqu’à Na Macaret, où nous avons mangé quelques tapas. Nous avons fait demi-tour en début d’après-midi : le parcours était particulièrement rocailleux, mes sandales (et mes pieds) ont un peu souffert ! Au retour, nous sommes descendus le long d’une falaise, nous avons un peu escaladé pour nous retrouver au milieu de nulle part, entourés par la nature : de l’eau à perte de vue, des rochers, aucune trace de vie à l’horizon. Nous nous sommes baignés entre les falaises, il y avait facilement 4 ou 5 mètres sous nos pieds, ce fut le plus beau moment des vacances. Je regrette de ne pas avoir pu prendre de photos depuis la mer, mais ces images sont à jamais gravées dans ma mémoire…

♥ L.U.N.D.I ♥

c-lundi

Pour notre première sortie en voiture, nous sommes allés à Mahon, l’une des deux grandes villes de Minorque. Les autoroutes sont calmes, on y roule à 80km/h et avec respect. Nous avons mis une vingtaine de minutes pour arriver à destination. Du 6 au 9 septembre, la Festes de Gracia était organisée à Mahon : lorsque nous sommes arrivés, les préparatifs commençaient, les banderoles et guirlandes s’affichaient fièrement au-dessus de nos têtes dans les rues et ruelles. Lors de cette fête, des chevaux noirs déambulent dans les rues, la tradition veut que le public touche le cœur des chevaux avec sa main, pour avoir de la chance. Des concerts sont organisés sur le port, une fanfare se promène en ville, la fête bat son plein ! Pour en revenir à notre balade, nous avons visité le cloître (Closter del Carme), le marché couvert, le port (le plus grand de toute la méditerranée, d’ailleurs de nombreuses balades en bateau sont proposées aux touristes), la rue principale commerçante (et croyez moi, j’ai résisté, je ne suis même pas entrée chez Mango !) et enfin, la maison Olivier, où se tiennent fièrement de grands personnages, dans lesquelles les Minorquins se glissent le temps de la fanfare. Après avoir déjeuné, nous sommes descendus vers Punta Prima. La plage étant très touristique, nous avons préféré longer un chemin de randonnée pour nous poser ensuite tranquillement sur un rocher et nous baigner. L’eau était translucide, le sable blanc, une merveille. Mais une fois de plus, je me suis endormie (que voulez-vous, j’avais du sommeil à rattraper !). Nous avons ensuite repris la route pour nous diriger vers Binibèquer Vell, nous avons simplement longé la plage en voiture, puis à pieds. Le village avec les nombreux bateaux des résidents était tout à fait charmant. De retour à l’hôtel, nous nous sommes changés pour aller dîner à Fornells, capitale gastronomique de Minorque, et nous régaler de poissons…

♥ M.A.R.D.I ♥

d-mardi

Le vent s’est fortement levé pendant la nuit, nous qui étions sur une île paradisiaque et paisible, nous avons découvert avec stupeur des… vagues ! Nous avons alors décidé de prendre la route pour Ciutadella, l’autre ville principale de Minorque. Nous avons beaucoup aimé cette ville, avec beaucoup de charme, des petites boutiques, des rues pavées, des façades colorées. Nous en avons profité pour découvrir les spécialités (fromages, charcuteries, biscuits…), le marché… Après avoir englouti plusieurs rubiols (des sortes de chaussons fourrés à la viande ou au poisson), nous avons repris la route en direction de Cala Blanca, où nous nous sommes installés quelques temps, puis de Cala Turqueta. Une fois garés, nous avons marché pendant environ 30 minutes avant de découvrir cette jolie plage cachée. Un lieu certes magnifique, mais encore une fois assez touristique, il y avait beaucoup de monde et l’eau n’était pas spécialement propre. J’ai par ailleurs été amusée de voir que sur les plages on ne vendait pas des chichis ou des beignets, mais de la pastèque, de l’ananas ou de la noix de coco, quel bonheur ! Nous sommes finalement rentrés après avoir profité pleinement de notre journée et nous sommes retournés manger du poisson à Fornells !

J’espère que la première partie du voyage vous a plu et vous aura donné envie de découvrir les Baléares. N’hésitez pas si vous avez des questions, j’y répondrais avec plaisir si j’ai les réponses. A vendredi pour la suite…!

Nb. Matthieu porte des lunettes de soleil Origineyes

← Article précédent

Article suivant →

14 Commentaires

  1. Ça donne envie d’être en été à nouveau, et d’aller en vacances aux Baléares!

    • Je comprends que ça donne des envies d’évasion, surtout avec les températures qui baissent et la grisaille qui s’installe…!

  2. J’aime beaucoup les Baleares, c’est magnifique :)

    • C’était la première fois pour nous et je pense que nous avons très bien choisi notre île :)

  3. Bonjour,

    Merci pour ce bel article sur mon île adorée :-)
    Toutes ces photos me transportent et me ramènent un tout petit bout de ma famille, de mes odeurs, de mes rues…
    Je ne suis pas étonnée du monde fou à Cala Turqueta ! Et encore, c’était en septembre ! Je t’assure qu’en juillet et août, c’est juste IMPOSSIBLE. Ciutadella est, d’après moi, la plus jolie ville, petite prédilection aussi pour Fornells. Avez-vous été à Ferreries ? (c’est ma ville, hihi!)
    Le port de Mahón est en effet un très joli port, le port naturel le plus grand de la Méditerranée (certains disent d’Europe aussi -chacun y va de sa petite idée)
    Bon voilà, je n’ai plus qu’à attendre l’article de vendredi !

    Belle journée,

    • Merci pour ton message, en effet, j’imagine qu’en pleine saison, les plages sont remplies ! Nous avons adoré Ciutadella, vraiment très jolie, pour Fornells, les photos seront dans le prochain article…! Nous sommes allés à Ferreries, mais nous l’avons surtout traversé. Tu as raison, nous avons également entendu que le port de Mahon était le plus grand d’Europe. J’espère que le prochain article te plaira tout autant ! Bonne soirée.

  4. Ah oui, ça fait très envie, surtout en septembre!

    • Je pense que c’est la saison idéale, l’eau est à une température délicieuse, il fait beau et chaud et il y a beaucoup moins de monde !

  5. Koalatagada

    Mon dieu c’est beau ces photos avec des animaux dessus et si près
    Et cette eau Le rêve
    Chouette tradition que de toucher le cœurs des chevaux noirs je trouve cela beau
    Bon j’espère que tu as rattrapé ton sommeil

    • Merci pour ton commentaire ! Les chèvres se baladaient carrément dans le jardin de l’hôtel, puis allaient gambader dans les rochers près de la plage, ça nous a surpris en arrivant ! Nous n’avons malheureusement pas pu voir les chevaux noirs, mais nous aurions beaucoup aimé, il doit y avoir une ambiance incroyable ! J’ai bien récupéré, merci, on dort à merveille sur leurs plages ^^

  6. dans cette saison froide tu nous vend du rêve et du chaud avec toutes ces belles photos
    en tout cas cela donne envie de préparer un voyage
    gros gros bisous

    • Merci ma belle, effectivement, j’ai mis un peu de temps à publier, du coup on commence à être plongé dans le froid !
      J’espère que ça te donnera des idées pour un prochain voyage :)
      Gros bisous

Les commentaires sont fermés pour cet article.