octobre, 2011

Erotokritos, mon héros !

Images Erotokritos ©

La collection de ce créateur me laisse sans voix. Tombé dans la mode quand il était petit, Erotokritos Antoniadis étudie l’Art aux Etats-Unis pour former son regard, puis décide d’intégrer une école de design textile parisienne. Il travaille alors pour de grandes maisons (Thierry Mugler, Martine Sitbon), avant de créer sa marque éponyme en 1996, à la fois chic, urbaine et décontractée. Depuis quinze ans, il travaille avec la même équipe et confectionne ses collections dans de petits ateliers de sa ville natale, Chypre. J’apprécie tout particulièrement le sens du détail que l’on retrouve dans toutes ses créations, mais aussi l’ambigüité qui se dégage de certaines pièces qui semblent légèrement rétro mais qui sont finalement très contemporaines. Continuer la lecture ↪

Rendez-vous sur Hellocoton !



Nika Zupanc (+ bon plan inside)

Images Nika Zupanc ©

Pour commencer le week-end, j’avais envie de vous parler de Nika Zupanc, jeune designer slovène, qui ajoute volontiers une touche d’extravagance à nos objets du quotidien. Diplômée de l’Academy of Fine Arts and Design de Ljubljana en 2000 et consacrée par l’International Young Designer Entrepreneur of the Year Award (organisé par le British Council et 100% Design) en 2005, elle ne cesse de surprendre en proposant un univers inspiré des archétypes féminins. Après un travail sur les luminaires (notamment avec la lampe Lolita qui l’a fait connaître), en passant par une étonnante approche des poupées en Celluloïd, elle touche au monde de l’enfance depuis 2009 et apporte une poétique note de design et de rétro dans cet univers. Découverte…

Continuer la lecture ↪

Rendez-vous sur Hellocoton !



Claudie Pierlot et Claudine

Images Claudie Pierlot ©

Claudine, c’est ma banquière… Claudie Pierlot risque de la contrarier une nouvelle fois, dans la mesure où cet hiver, j’aime tout, mais alors absolument toute la collection… Une mannequin toute pimpante s’amuse dans le lookbook, qui met à l’honneur le style années 50 londonien et les cultures folk et rock. Du côté du e-shop : manteaux, pantalons, accessoires, tops, même problème la totalité des pièces est à tomber ! On trouve des coupes minimalistes avec des couleurs qui une fois de plus, mettent un peu de peps dans la grisaille de l’hiver : du vert émeraude, du vermillon, du bleu Klein et même de l’orange. De nombreuses collections s’amusent avec des jeux de matières et Claudie Pierlot ne fait pas figure d’exception avec des combinaisons insolites. Deux tendances ressortent néanmoins avec un style emprunté au vestiaire masculin (pantalons 7/8, vestes) et un style plutôt mini à casser avec des hauts oversize. Continuer la lecture ↪

Rendez-vous sur Hellocoton !



Yume for you

Images Yume Store ©

J’ai récemment fait la découverte d’une boutique en ligne, consacrée à des créateurs mode et design, autrement dit, un site sur lequel je peux rester des heures ! Yume Store propose une collection femme, enfant, maison et mobilier : de quoi satisfaire toute la famille et trouver aisément un cadeau alliant l’utile à l’agréable. Je vous ai sélectionné quelques bijoux, vêtements et accessoires, qui m’ont particulièrement tapé dans l’œil. Continuer la lecture ↪

Rendez-vous sur Hellocoton !



Du beau, de l’éthique et de l’écolo

Images Les fées de Bengale ©

Un beau programme offert par la marque Les fées de Bengale. Depuis cinq ans, Sophie, Camille et Elodie allient éthique et esthétique pour le plus grand bonheur de nos dressings. En 2005, Sophie s’envole la première pour l’Inde : elle y découvre la pauvreté, les conditions de travail difficiles et le savoir-faire des femmes dans les petits ateliers. Elle s’associe alors avec Camille et Elodie dans un projet visant à venir en aide aux femmes les plus démunies, en collaborant avec des ONG. Les créatrices utilisent uniquement des matériaux biologiques et naturels (coton, soie, molleton, satin, laine). Pour cette collection automne-hiver 2011/2012, Les fées de Bengale créent le choc entre les icônes féminines du cinéma américain et les muses androgynes des années 70. On trouve des allures ultra-féminines avec de la taille marquée, mais aussi un esprit rock et androgyne, avec des perfectos et des coupes très ajustées. Les imprimés jouent la carte Art déco avec des motifs floraux, du pointillisme et des lignes beaucoup plus graphiques et géométriques, bref de quoi réveiller nos tenues. Continuer la lecture ↪

Rendez-vous sur Hellocoton !