Habiter sur l’eau

Je vous parlais la semaine dernière d’habiter dans un container. Et bien, pourquoi pas sur l’eau ? C’est une question que je me suis posée pendant mes études et à laquelle j’ai d’ailleurs consacré un séminaire de recherches. Le travail de l’architecte dans ce domaine se réfère aux principes du fonctionnalisme et de l’ergonomie, il s’agit de tirer parti de l’espace au maximum pour engendrer pratique et confort des usagers.

Le fait d’habiter sur l’eau ne date pas d’hier. L’habitat flottant trouve son origine en Amérique du Sud, en Inde, au Vietnam (dans la baie d’Along ou le delta du Mékong) et en Thaïlande. Nous pouvons évoquer Sausalito (Californie), ancien chantier naval, où étaient construits des navires militaires durant la Seconde Guerre Mondiale, devenu une casse pour bateaux. La baie de San Francisco a accueilli dès les années 1960 les hippies et les non-conformistes, les libres penseurs et les artistes, qui refusaient les modes d’habitat classiques et conventionnels. Ils ont alors investi les berges de Sausalito, en s’installant progressivement dans des House Boats et en transformant la baie en véritable village flottant.

Si la baie de San Francisco attire bon nombre de touristes et étonne pour ses fameux House Boats, elle prend aujourd’hui un nouvel aspect : celui d’un développement possible pour les villes de demain. Effectivement, le réchauffement planétaire et la montée des eaux amènent architectes et ingénieurs à se renouveler et à imaginer de nouveaux modes d’habitat pour vivre et même survivre aux catastrophes naturelles, avec lesquelles nous devrons coexister dans quelques années. Des villages flottants à l’instar de Sausalito voient le jour au Canada, aux Pays Bas, ou encore au Japon et en Angleterre. Les modèles d’habitat flottant se renouvellent et évoluent. Les possibilités s’accroissent avec l’évolution des villes, de leur population, mais aussi des conditions environnementales.

Maison flottante, Architekten Förster Trabitzsch, Hambourg

 

Living on water, Gebr. Friedrich Schiffswerft, Kiel

 

Floating House, MOS Architects, Michael Meredith, Ontario

 

Maison flottante  l’Odyssée, Eric Boucher, Nantes

 

Maison flottante, Jean-Marie Finot (architecte naval), Denis Daversin (architecte), Ronan et Erwan Bouroullec (designers)

Projet Lilypad, Vincent Callebaut

 

L’île Az, Jean Philippe Zoppini

 

Physalia, Vincent Callebaut

Pour plus d’informations sur le sujet, vous pouvez parcourir les ouvrages suivants : Architecture Eau (chez L’Inédite), Maisons sur l’eau et Maisons mobiles de Véronique Willemin (chez Alternatives), Water de Joachim Fischer (chez Ullmann Publishing) ou encore Iles, Architecture contemporaine sur l’eau de Mark Fletcher (chez Ullmann Publishing).

Cet article m’ayant donné envie d’aller nager, je file à la plage et je vous souhaite un excellent week-end !

← Article précédent

Article suivant →

3 Commentaires

  1. J’aime beaucoup ces concepts. Xx Muse

    • C’est un sujet que je trouve très intéressant. Quand on commence à chercher des références, on se rend compte que le concept est déjà très abouti et plein de promesses pour l’avenir !

  2. Le ministère de l’industrie francais a lancé un programme unique en Europe de reflexion et conception du VILLAGE IDEAL mixte (terrestre et flottant), qui doit repondre aux questions qui se posent pour l’avenir : montée des eaux, autonomie energetique, mixité sociale, mobilité, developpement durable, valorisation du tourisme et des loisirs grâce aux équipements et hébergements flottants. IDDIL (innovation & design durables dans l?industrie et les loisirs) est la plus importante initiative européenne de développement des hébergements d?équipements, loisirs et de tourisme flottants et terrestres. IDDIL est un programme qui promeut le développement durable et le respect du patrimoine. Cette initiative a ete primée au TROPHEES DU DESIGN STRATEGIQUE 2010 et notre pme au sein de ce groupe de design-architecture-reflexion-conception-construction : TWHB (fabricant de structures flottantes& nautiques) utilise les concepts d’éco-conception dans sa démarche de fabrication et de design de ses bâtiments écologiques : ECOLODGE flottant, PENICHE TOURISME FLUVIAL, GITE sur l’eau, HOTEL FLOTTANT, MAISON FLOTTANTE, BUNGALOW FLOTTANT, RESTAURANT GASTRONOMIQUE FLOTTANT, BASE NAUTIQUE….
    > IDDIL lance son village idéal et flottant en utilisant ces concepts et autres biens d?équipements et services périphériques.
    > Références : IDDIL/ http://www.ONDINE-FR.COM / http://www.TWHB.biz /ARIST RENNES

Les commentaires sont fermés pour cet article.